5 conseils efficaces contre la mauvaise odeur de pied



Comment lutter contre la mauvaise odeur de pied ? Vous savez, celle qui est capable d’embaumer un vestiaire ou une salle de bains. Celle qui met mal à l’aise quand on se déchausse piteusement après une bonne journée de boulot. Celle qui nous fait passer pour des cradingues, ou mieux pour des hippies. Celle qui pèse sur nos relations sociales comme une maladie honteuse. Oui, celle là ! Rassurez vous, cette anomalie n’est pas irrémédiable. Des solutions existent, naturelles et efficaces, il suffit juste de les connaitre. Pour apprendre à lutter contre les pieds qui ne sentent pas la rose et le mauvaise odeur qui s’en dégage, voici 5 conseils bien sentis.

  1. Une bonne hygiène des pieds

Bien se laver les pieds

Cela semble élémentaire mais il est pourtant bon de le rappeler : lavez vous bien les pieds !

Une à deux fois par jour, en fonction des besoins, à l’eau et au savon, avec par exemple un savon au lait d’ânesse, voire avec un savon anti bactérien ou spécial fortes transpirations.

Savonnez consciencieusement, jusqu’à ce que la mousse recouvre vos pieds et vos orteils. Et frottez sans retenue, sous la voûte plantaire et entre les doigts de pieds.

Et bien se sécher les pieds

Séchez bien vos pieds, et tous vos petits petons. Idéalement laissez reposer vos pieds à l’air libre pendant quelques minutes.

Petite astuce naturelle : massez vous le pied dans une solution à base d’huile essentielle de lavande bio. La lavande est un anti bactérien puissant et sent agréablement bon.

  1. Consultez un spécialiste des pieds : pédicure ou dermatologue.

Mauvaise odeur de pied : pathologies planquées

Les pieds, comme nous l’avons évoqué plus tôt sont fragiles et soumis à des agressions permanentes, du fait de l’environnement hostile dans lequel ils évoluent. Les risques de bactéries, de champignons, d’infections, ne sont parfois pas visible à l’oeil nu du néophyte.

Pour vous donner un exemple, les adolescents sont souvent sujets à une infection des pieds, la kératolyse ponctuée. L’odeur de pied ne provient alors pas seulement d’un excès d’hormones, d’une hyperactivité ou d’une propreté douteuse. Elle est liée à cette infection mystérieuse et ne peut être soignée que par une crème antibiotique en application locale. A moins d’être soi même dermato ou pédicure podologue, il est difficile de le savoir…

Pédicure, dermato pour soigner les pieds illico

Seul l’expert peut reconnaître les symptômes de ces affections et les arrêter avant qu’elles ne dégénèrent. Si les mauvaises odeurs continuent de vous empoisonner l’atmosphère malgré une hygiène des pieds irréprochable, n’hésitez pas à le consulter.

  1. Soignez votre alimentation

 Alimentation et mauvaises odeur de pieds : quel rapport ?

Nous avons vus que les pieds qui puent ont un rapport étroit avec la transpiration des pieds. Celle ci coule abondamment par les pores de la peau des pieds et se déverse au fin fond des chaussures. La transpiration possède une odeur naturelle, liée à la fois une configuration génétique personnelle et à des facteurs exogènes, comme l’alimentation.

Quels aliments éviter pour ne pas sentir des pieds ?

Il faut savoir que certains aliments donnent à la transpiration, des pieds en particulier, une odeur particulièrement acre et désagréable. L’ail, l’oignon et certaines épices fortes telles que le curry, le poivre, le cumin, modifient l’odeur de la transpiration. Le saumon, dilatateur de vaisseaux invétéré et facétieux stimulateur de glande sudoripare, est également à proscrire.

Les personnes en surcharge pondérale ont d’ailleurs tendance à plus transpirer, ayant plus de mal à se déplacer. Mais la malbouffe est aussi responsables de ces excès de sueur. Les aliments trop gras et trop sucrés contraignent l’organisme à transpirer pour éliminer les toxines qu’ils contiennent.

Evitez enfin les boissons chaudes telles que le thé ou le café qui entraînent des vagues de sueurs.

  1. Ne soyez pas à coté de vos pompes !

Choisir les bonnes chaussures …

L’attention portée au choix et à l’entretien des chaussures est cruciale.

Tout d’abord, achetez des chaussures qui respirent. Si vous avez des problèmes de transpiration des pieds/plantaire, laissez tomber les effets de mode pour quelques temps et choisissez surtout des chaussures fonctionnelles. Plutôt ouvertes et aérées, respirantes, faites de matériaux adaptés, spécialement alvéolés ou à l’intérieur cuir certifié.

Abstenez vous de chausser des chaussures en matériaux synthétiques, qui étouffent littéralement le pied.

…Et les entretenir

Pour ce qui est de l’entretien, vérifiez surtout que vos chaussures soient bien sèches avant de les enfiler. Au besoin, faites les sécher au coin d’une cheminée ou sur un radiateur.

L’idéal est de jouer sur 2 paires de chaussures, de manière à toujours en laisser une « au repos ».

Après les avoir séchées, n’hésitez pas à les remplir d’une poudre anti odeurs, voire d’acide borique, bon marché et efficace.

Vous pouvez aussi équiper vos chaussures de semelles anti odeurs, pour terrasser les odeurs restantes.

  1. Equipez vos pieds de Chaussettes Cupron

Trouver chaussette à son pied

Le choix des chaussettes est également critique. Plus encore que les chaussures qui se contentent d’accueillir les pieds, les chaussettes sont en contact direct et permanent avec eux. Elles font corps avec le pied telle une seconde peau inamovible.

Vous devez donc choisir avec le plus grand soin matériau des chaussettes. Au minimum, exigez des fibres naturelles et non synthétiques ( coton bio par exemple ). Respirantes et absorbantes, elles permettront de d’endiguer les flots de transpiration qui s’échappent du pied. Les chaussettes hydratantes à l’huile essentielle de lavande antibactérienne sont idéales contre la transpiration et ses odeurs.

La chaussettes cupron : anti bactérienne et anti odeur

Au mieux, équipez vous de chaussettes Cupron. Fabriquées dans un matériau révolutionnaire, de l’oxyde de cuivre tissé combiné à un coton de première qualité, ces chaussettes savent prendre soin des pieds comme nulle autres. Elles concilient l’action antibactérienne du cuivre qui élimine les bactéries et traite la peau en profondeur aux qualités naturelles du coton.

Demandez au mineurs chiliens ce qu’ils en pensent. Bloqués plus d’un mois au fond d’une mine dans des conditions déplorables d’hygiène, leurs pieds sont ressortis impeccables. Pas de champignons, pas de mycoses…et pas d’odeurs. Les chaussettes Cupron, Des chaussettes à la fois cosmétiques et thérapeutiques, qui rendent à vos pied leur odeur originelle.

email

Have your say