Chaussettes Cupron, traitement naturel pour mycose du pied et champignons ?



On entend beaucoup parler des chaussettes Cupron, les chaussettes qui soignent les pieds. Mais à part les articles de fabricants, les compte-rendus d’études scientifiques et les témoignages des mineurs chiliens, on trouve pas d’avis de consommateur lambda sur ces chaussettes pas comme les autres. Pour remédier à cette lacune, nous avons rencontré un de ceux qui leur ont fait confiance et qui ne le regrettent pas. Souffrant des symptômes du pied d’athlète et de différentes mycoses du pied, Thierry V. nous révèle les raisons qui l’ont encouragées à tester les chaussettes Cupron…et à les garder. L’interview d’un consommateur qui a les pieds sur terre.

Mycose des pieds, champignons aux pieds de la lettre

Avant de vous intéresser aux chaussettes Cupron, de quels problèmes de pieds souffriez vous ?

J’ai contracté, à l’occasion de mon service militaire, il y a une dizaine d’années, des champignons aux pieds.

Au début, je n’étais pas sûr de la nature du problème, mais au fur et à mesure, certains symptômes m’ont alerté. Peau de la plante des pieds squameuse et particulièrement sèche, douleurs au pied superficielles aux lors de la marche ou de l’exercice physique, rougeurs et démangeaisons entre les orteils et, pour finir, des champignons sont allés se loger sous les ongles de mes 2 gros orteils !

Ces champignons aux pieds, j’ai appris plus tard sur Internet qu’on les appelait mycoses des ongles du pied ou onchomycoses, m’inquiétaient car ils abîmaient mes ongles à vitesse grand V et je ne savais pas comment faire pour m’en débarrasser.

Au fur et à mesure, ils se sont développés pour arriver à un stade critique. Tous les symptômes étaient là : ongle du pied qui se décolle, qui jaunit et qui finit par noircir. Et, sous l’ongle du pied une espèce de matière blanche poudreuse. Je ne parle pas des odeurs indélicates.

Pour des pieds sains et lisses, pensez au Mycobène bio

Ces champignons des pieds, comment pensez vous les avoir attrapé ?

Godillots, humidité et champignons aux piedsEn me documentant, j’ai compris que le problème pouvait provenir douches collectives. Je ne mettait pas forcément toujours des tongs et, entre la propreté douteuse et le passage de plusieurs dizaines de soldat par jour… Il est possible que j’ai attrapé ces mycoses des pied comme ça. En tout cas, c’est à cette période que le problème a commencé.

En plus, selon les experts, l’humidité n’est pas bonne du tout pour ce genre d’infections. Or l’humidité était permanente au niveau de mes pieds. Avec nos gros godillots fermés, nos grosses chaussettes, la transpiration due à l’activité physique. On gardait nos chaussures et nos pieds enfermés pendant 18 heures par jour !

Après le service militaire, ce n’était pas tellement mieux. Même si les conditions d’hygiène sont meilleures, on garde quand même les chaussures, fermées, en permanence. Soit l’hiver, quand il fait froid et qu’il pleut, les pieds macèrent dans les chaussures humides. Soit l’été, avec la chaleur, les pieds macèrent dans la transpiration. Et puis, je fais beaucoup de sport…

Pour absorber la transpiration des chaussures, pensez à la semelle eau

Traitement de la mycose du pied, vernis, crèmes et comprimés

Comment avez vous tenté de soigner ces mycoses des pieds ?

J’ai essayé de me soigner. Mon erreur, c’est peut être de n’avoir pas fait appel à un spécialiste des pieds, un pédicure podologue, ou un dermatologue

Mais pour la peau des pieds, j’ai appliqué pendant des semaines une crème anti mycoses des pieds à l’ Aloe Vera.

Et pour les mycoses des ongles des pieds, j’ai essayé plusieurs types de traitements anti mycoses, plus exactement des vernis pour mycose. Des vernis spéciaux qu’on applique sur l’ongle quotidiennement pour éliminer le champignon des pieds. Le problème, c’est que ça semble fonctionner : au bout de quelques mois, le champignon a l’air de disparaître mais il revient toujours.

Par contre, je n’ai pas essayé de traitement pour mycose oral.

Les chaussettes Cupron, traitement anti champignon

Comment en êtes vous arrivés aux chaussettes Cupron ?

Chaussettes CupronUn peu en désespoir de cause. Je voyais que les autres traitements pour mycose ne me satisfaisaient pas, qu’il restait toujours des traces persistantes de champignons sur mes pieds, je voulais tenter autre chose.

Et puis je suis tombé sur un article de blog qui parlait de la technologie Cupron ( Cupron, 3 bienfaits du cuivre à l’état pur ), de l’action du cuivre sur la peau… Je me suis dit pourquoi pas essayer les chaussettes Cupron, pour voir. De toute façon, ça ne peut pas être pire !

En savoir plus sur les chaussettes Cupron

Qu’avez vous pensé des chaussettes Cupron ?

Déjà, j’ai été surpris. J’ai choisi le modèle « sport » et je dois dire que je ne m’attendait pas à des chaussettes incroyables. Je me disais : le principal, c’est que ce soit des chaussettes qui soignent. Mais les chaussettes sont assez belles, douces, confortables… bref, de bonne qualité. En plus, détail qui compte pour moi, les élastiques sont bons ; elles tiennent bien au pied.

Mais à part le coté confort, c’est surtout leur efficacité sur les mycoses du pied qui m’a bluffée…

Thierry V –  le 14/02/13

En savoir plus sur les autres textiles cosmétiques de la gamme Cupron

email

Have your say