3 bonnes raisons de craindre la mycose des pieds



Le corps humain est fréquemment la cible d’attaques bactériologiques. De véritables armes chimiques menacent l’homme en permanence et son blindage, la peau, se retrouve en première ligne. Le derme fait en effet l’objet d’agressions incessantes de la part des bactéries, spécialement dans certaines zones propice à la prolifération. Des zones humides, chaudes, de forte transpiration, renfermées, trop peu aérées. Les pieds, comme vous l’avez deviné, sont les zone du corps les plus touchées par cette guérilla invisible menée par des bactéries rebelles. Quelles sont les risques pour la santé du pied ? Et comment lutter contre les bactéries, champignons et la mycose des pieds qu’ils provoquent ?

1. Mycose des pied, facile à attraper

Champignon contagieux cherche Humidité et chaleur humaine…

Force est de constater que, sur ce terrain miné, les pieds, les bactéries et champignons microscopiques s’en donnent à cœur joie. Les Candida, Mycrosporum… et autres champignons à l’origine de mycoses, guettent, tapis dans l’ombre des vestiaires et des piscines. Ils se transmettent relativement facilement, passant allègrement d’un pied à l’autre. Et trouvent un accueil chaleureux et moite sur les nouveaux pieds qui les abritent, sans résistance. Ils peuvent se développer en toute quiétude, à l’ombre des projecteurs, à l’abri des regards et des consciences humaines.

Pour infection du pied, et plus si affinités

Champignons à mycoses s’attaquent sans pitié à toutes les zones du pied, à l’épiderme mais aussi aux ongles sous lesquelles ils se logent et prolifèrent. Et les moyens de les déloger sont rares et leur action est loin d’être instantanée.

Découvrez les propriétés antibactériennes de l’huile essentielle de lavande

2. Les douloureux symptômes de la mycose

Mycose des pieds…

Les champignons microscopiques provoquent des mycoses, affections de la peau caractérisées par des démangeaisons, une érosion de la peau, faisant ressembler le pied à un paysage désertique, entre sécheresse et crevasses.

Les couches superficielles de la peau des pieds sont touchées en premier jusqu’à ce que les couches les plus profondes du derme tombent à leur tour. La peau du pied, squameuse, part en lambeaux et plus le temps passe, plus il est délicat d’enrayer cette lente décrépitude.

Les craquèlements ne sont pas seulement inesthétiques, ils sont aussi inconfortables, voire douloureux. Chaque pas devient lourd, chaque appui se fait pénible et sans traitement des mycoses, la situation ne peut que rapidement s’aggraver, les douleurs au pied devenir insoutenables.

… et mycose des ongles des pied

Les ongles sont également touchés. Assiégés par des champignons qui s’immiscent entre eux et la peau des pieds, ils finissent par durcir, jaunir, étouffés par une poudre blanche putride et contagieuse. Lorsque la mycose atteint l’ongle, c’est que le combat est mal engagé. Il faudra réagir prestement, avant qu’il ne soit trop tard pour la santé du pied.

Découvrez les chaussettes hydratantes à l’huile essentielle de lavande

3. Mycoses : chaussettes et chaussures en danger

Odeurs de pied, des chaussette et des chaussure

Sans compter les mauvaises odeurs qui imprègnent chaussettes et chaussures. Contaminées par ces micro organismes néfastes, charriés par la transpiration des pieds, elles peuvent constituer à leur tour des lieux de transmissions.

Saison des pluies, chaussures mouillées et pieds humides

Surtout lorsque le pied reste inexorablement terré dans ses chaussettes épaisses et ses chaussures fermées. Plus encore à l’automne et à l’hiver, lorsque les pluies, pourtant bienfaisantes, retentissent sur les pavés, mouillent nos extrémités engourdies et stagnent dans nos godillots renfermés.

Sport, transpiration des pieds et risque pour de mycoses

Chaussures et chaussettes deviennent des lieux « à risque » par dessus tout quand, sollicités par une activité sportive intense, les pieds se mettent à transpirer abondamment et à surchauffer mécaniquement. Toutes ces situations, chaudes et humides, si favorables aux mycoses, sont autant de facteurs aggravant pour l’hygiène de nos pieds.

Découvrez les semelles à eau massantes & absorbant la transpiration

Quel traitement contre les mycoses des pieds ?

Quels moyens peut on mettre en œuvre pour lutter contre les mycoses ?

Existe-t-il des alternatives naturelles aux médicaments ?

Que vaut l’oxyde de cuivre des chaussettes Cupron et face à ces champignons belliqueux?

Autant de questions auxquelles nous répondrons lors d’un prochain article.

email

Have your say